Marcel Duchamp - Nu descendant l'escalier

Publié le par Sophie


Hou lààà...
Je suis emportée par le mouvement de cette descente d’escalier.
On y retrouve à la fois le rythme, l’entrain et la grâce d'un corps qui évolue dans l’espace.
Il s’identifie à des instruments de musique, sorte de violoncelle ou violon.
Aller !! On danse...
Et la palette de couleur,
des tons chaleureux de plusieurs sortes de bois précieux , avec une pointe d’or!

Le début de ta descente d’escalier est un peu saccadé,
mais tu te rattrapes bien en fait, ton amplitude de mouvements reprend le dessus.
Et ce balancé de bras… vraiment tu es élégant,
et ton corps, sans visage réellement dessiné, n’est même pas anonyme.
Je te trouve plutôt sympathique avec moi !
On se regarde, là, tout les deux face à face ...
Oui, je vois bien que tu m’incites à prendre ton pas !

Finalement pour un nu, tu es plutôt pudique...
Pas la moindre incitation à la débauche,
tu t’avances, là, face à moi , tu m’emportes avec toi ,
mais tu restes terriblement secret ;
tu suggères, mais ne dévoiles que peu de détails de toi même.

Tu vois, le fait même d'être ainsi,
presque dessiné à chacun de tes micro-gestes,
me donne une immense sensation de mouvement.
J’aime beaucoup ton allure , si si si vraiment !

Et la profondeur de cette scène, avec ce coté obscur derrière toi ,
finalement, tu me laisses imaginer tout une possibilité de scénarios.
Où descends-tu, d’où viens-tu ?

Non vraiment, tu venais uniquement pour moi...j’en rougis!
Merci, merci beaucoup !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nico 23/04/2009 00:36

trop terrible ce blota ! serieu la il a eu une méchante idee ! mais on voit pas trop les einss pour une nu! c'est contemporain ca?ps: cass dédie à tout vezoul 

maroua 14/05/2006 20:25

ce tableau esttrés trés magnifiqure je lapprécie bocou merci de se bonheur ek vou nou donné