On and off the wall

Publié le par Laurent Bettinger

« On and off the wall »
Nice - Mamac - Du 24 juin au 8 janvier 2006



    Sur et hors le mur. Dans tous les sens du terme.

    Aucun titre n'eut pût mieux convenir au travail de Robert Rauschenberg. Son expression minimaliste et ultime du Support-Surface, projette le sujet hors-cadre et vient s'accaparer l'attention du spectateur, pour le rediriger presque aussitôt vers une réflexion ou des chemins divergents.

    Si son travail en couleurs vives sur aluminium poli, inox, cuivre ou laiton, composé d'aplats, de sérigraphies et éclaboussures (lesquelles ne sont pas sans rappeler l'Action painting), est une sorte de pictural hachoir à viande, duquel on ne peut ressortir sans être profondément bousculé, que dire des mêmes procédés appliqués en niveaux et transparences de gris?
    Ils mènent à un niveau de conscience supérieur, quasi-mystique, dans lequel l'artiste nous propose une confrontation à nos propres zones d'ombres et autres nébulosités. Ces oeuvres-ci n'ébranlent pas seulement, elles sont magnétiques...

    Malgré tout, esthétiquement, il n'est pas question ici de traiter du pessimisme ou d'une quelconque autre noirceur de l'âme. Il semble que le but soit de s'approcher au plus près de l'esprit des photographies ayant servies de bases aux sérigraphies. Les clichés, exposés de façon concomitantes aux oeuvres, montrant d'ailleurs dans leur composition ultra-graphique, des influences de type Basquiat ou Miro pour certaines.     
    En bref, le dernier échelon dont certains se seraient contenté avec bonheur et réussite, constitue pour Rauschenberg, une simple base préparatoire de travail.
    
    Dans les étages supérieurs, vous trouverez l'exposition permanente du MAMAC, comprenant une oeuvre fin 70 de Rauschenberg, préfigurant ses travaux depuis le débuts des années 80. Cette exposition est une belle synthèse des différents mouvements artistiques, notamment américains, de la dernière trentaine. Les amateurs avertis seront comblés, et les néophytes trouveront ici une entrée aisée dans ce pan de l'art contemporain.
    Rauschenberg, en tout jeune homme (80ans...), n'a pas fini de nous parler de lui, en attendant, allez voir et re-voir cette exposition. Au vu de la richesse émotionnelle et graphique contenue dans ces oeuvres, plusieurs visites semblent incontournables!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

philippe charpentier 04/08/2005 00:17

Rauschenberg et DeKooning sont les deux peintres les plus important du dernier demi siecle.Rien a ajouter leur peinture se passe de commentaires.